Langue
La Clau
Le resto-chic « Artapas » de Perpignan se lance dans la France entière
Langue

Le restaurant perpignanais « Artapas », qui développe depuis 2006 un concept de bar à tapas espagnol et branché, fera des petits dès 2009 en France. Misant sur une restauration rapide adaptée au rythmes urbains, intransigeant sur une qualité issue de produits espagnols, le concepteur d’Artapas, François Gomez, choisit ainsi d’introduire vers le Nord les repas informels, que l’on peut prendre debout, jusque-là considérés comme inélégants en France. L’établissement Artapas de Perpignan, boulevard Kennedy, sera donc dupliqué sous forme de franchises, accessibles pour 360.000 euros, prochainement confirmées à Toulouse, Lyon, Nantes, Montpellier et Royan, soit trois ouvertures en 2009 et cinq en 2010. Ce projet, dont l’inventivité repose sur l’adaptation française d’un concept extrêmement banal et adapté à tous les budgets, place Perpignan en interface économique entre la France et l’Espagne. Les futures restaurants Artapas, modulables de 100 à 400 m2, comprendront 50 tapas différentes présentées avec une photo, selon le modèle en place à Perpignan, où l’établissement affiche un chiffre d’affaire de 455.000 euros en 2007.

Partager