Langue

La fréquentation touristique a retrouvé des niveaux encourageants au mois de juillet en Catalogne du sud, où la présence étrangère, la plus forte de tous les territoires espagnols, a progressé de 12,4 % par rapport à la même période de 2009. Le nombre de nuitées a par ailleurs augmenté de 13,2 %, selon une série de chiffres contenus dans une « Enquête de Mouvements Touristiques en Frontières » réalisée par l’Institut d’Études Touristiques du Ministère de l’Industrie espagnol, communiquée ce lundi. Sans ambiguité, par paliers, le secteur touristique reprend vigueur dans les quatre provinces sud-catalanes, de manière plus évidente sur la Costa Brava et la Costa Daurada, après deux années d’incertitudes, grâce à une présence étrangère qui renoue avec la Catalogne du sud. Au niveau de l’origine des flux entrants, le Royaume-Uni et l’Allemagne ont été les deux pays le plus représentés, dans une proportion proche de 40 % du total. Après un recul du marché touristique débuté en 2008 et généralisé dans le monde, l’arrivée de visiteurs internationaux a progressé de 4,5 % dans l’ensemble des territoires sous administration espagnole, ce qui signifie la hausse la plus forte depuis les premiers temps de crise. Selon les données cumulées depuis début janvier 2010, lors d’une année jugée « transitoire » par le gouvernement catalan, la Catalogne du sud reste la première destination touristique de la péninsule ibérique.

Partager

Icona de pantalla completa