Langue

La recherche et le développement sur les énergies renouvelables ont permis le lancement, en 2013, de la première centrale du monde associant l’énergie thermosolaire à la biomasse. Ce site novateur, créé à Les Borges Blanques, dans la province catalane de Lleida, s’étale sur 96 hectares et fournit de l’énergie à 27.000 foyers, au travers de 2688 collecteurs de soleil paraboliques, de 5,5 mètres et 12 mètres de diamètre, orientés automatiquement selon l’heure de la journée. Dès qu’elle atteint 393°C, l’huile synthétique logée sous les capteurs dégage de la vapeur à haute pression, injectée dans une turbine produisant de l’électricité. La nuit, ou par temps couvert, cet ensemble sollicite la biomasse, en illustrant la réussite des projets hybrides, qui combinent plusieurs modes de production.

Clients étrangers

Financé par les societés Abantia et Comsa Ente, avec un appoint fourni par l’Institut gouvernemental catalan de l’énergie, il a disposé d’un budget global de 153 millions d’euros. L’intention de ses concepteurs ne se limite pas à l’intérêt local, car ces derniers envisagent le marché l’international, en accueillant sur place de grands clients étrangers. Cette centrale, qui fournit 98.000 mégawatts à l’année, évite l’expulsion de 24.500 tonnes de dioxyde de carbone, équivalant à la pollution produite par 100.000 véhicules. En matière d’emplois, outre les 250 personnes mobilisées pour sa construction, elle dispose d’une équipe de 40 techniciens à laquelle s’ajoutent 50 autres personnes chargées du prélèvement et du transport des ressources de biomasse, disponibles dans les forêts, à 80 km du site.