Langue

Echaudés par une économie en chute de 30 à 40% en 2006 et 2007, les sports d’hiver se mobilisent autour des services de l’état : les neuf maires des régions de Cerdagne et Capcir abritant des stations, regroupées sous le label « Neiges catalanes », écouteront demain matin, au casino de Font-Romeu, les nouvelles stratégies lancées par la préfecture des Pyrénées-Orientales. Cette rencontre succède à l’audit cinglant rendu public par le préfet Hugues Bousiges le 30 juin, indiquant que l’offre nord-catalane « manque souvent de lisibilité et parfois de professionnalisme » dans un paysage de stations disparates voire ennemies, aux budgets parfois déficitaires. Le représentant de l’état se pose ainsi en fédérateur de maires parfois en concurrence, dans une problématique identique, par ce qu’il nomme une « mutualisation des moyens » comparable au domaine « Grand Valira » andorran, qui regroupe 6 stations. Précisément, M. Bousiges envisageait déjà au printemps la création d’un méta-domaine regroupant les 9 stations nord-catalanes, les 16 stations sud-catalanes et le domaine andorran, dans ce qui constituerait le plus grand espace européen du genre. Une forte ambition pour répondre à un besoin spécifiquement nord-catalan.

Partager

Icona de pantalla completa