Langue

Le volume des importations dans les Pyrénées-Orientales est en progression, modeste mais appréciable, d’après le dernier rapport de l’Observatoire Economique de la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) des Pyrénées-Orientales, communiqué cette semaine. Ce document indique un regain de santé pour le port de commerce de Port-Vendres, dont le trafic de marchandise a bénéficié d’une hausse de 8,7 % au premier trimestre de cette année, mais après « quatre trimestres consécutifs de baisse ». Le seul port de commerce du Pays Catalan, devenu désert la plupart du temps, depuis plusieurs années, retrouve donc une partie de son activité, inscrite cependant dans le cadre plus large d’une véritable dépression. Cette hausse situe à 98.757 tonnes le volume d’importation, c’est-à-dire une augmentation de 49,9 % par rapport au premier trimestre 2009, et à seulement 8725 tonnes celui des exportations, soit 6,1 % de plus, pour un cumul import-export de 107.482 tonnes. Les importations sur le territoire, qui profitent d’un « accroissement des achats de produits des industries alimentaires », sont cependant modulées par un repli de 14,9 % du volume des « tonnages traités », soit 311.982 tonnes au premier trimestre, par le Marché International Saint-Charles de Perpignan.

Partager