Langue

Le groupement d’entreprises et de chercheurs Derbi, fondé en 2005 à Perpignan, développe désormais son action en Région Midi-Pyrénées. Cette extension géographique, actée par l’Etat le 13 juin, s’accompagne d’un élargissement des instance de direction de cette structure consacrée à l’étude et à la croissance économique du secteur des énergies renouvelables appliqués aux bâtiments et à l’industrie. Le pôle Derbi, présidé par André Joffre, pionnier de l’énergie solaire en Pays Catalan et artisan du projet, a communiqué le 9 juillet la création d’un nouveau conseil d’administration. Cette instance accueille désormais des entreprises, centres de Recherche et Développement (R+D) publics et des collectivités territoriales, tout comme des institutionnels de la région toulousaine.

A terme, 120 entreprises réunies

Ce déploiement vers Toulouse du pôle de compétitivité Derbi, qui réunit 150 entreprises, centres de recherche publics et structures de formation du secteur des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, a été entamé en 2010. La concertation menée avec la région Midi-Pyrénées donne lieu à un « large soutien », manifesté notamment par Toulouse Métropole et l’Agglomération du Grand Albigeois, ainsi que la Chambre de Commerce et d’Industrie de Midi-Pyrénées. Par cette alliance, Derbi voit croître subitement son nombre d’adhérents, s’offre des compétences nouvelles et prévoit une « forte augmentation » des « projets collaboratifs ». Ce pôle d’excellence né en Roussillon recouvre à présent 13 départements, en incluant l’intégralité du Languedoc-Roussillon. Il doit réunir 200 acteurs, parmi lesquels 120 entreprises misant sur la croissance des marchés des énergies renouvelables et de l’efficacité énergétique, du niveau régional au niveau international.