Langue
Le Pays Catalan vise un partenariat économique moderne avec l’Algérie
Langue

Perpignan et la plaine du Roussillon cherchent des débouchés économiques de l’autre côté de la Méditerranée, sur l’exemple du déplacement d’une délégation de 17 personnalités du monde économique, menée par le président de l’Union pour les Entreprises des Pyrénées-Orientales (UPE66), Marc Espi, et son directeur général, Alain Daous, reçue en début de semaine dernière en Algérie. Les patrons catalans, oeuvrant dans la menuiserie industrielle, l’import-export de fruits et légumes, les engrais, la fabrication d’engins de travaux publics, l’industrie chimique agricole et l’œnologie, étaient accompagné d’universitaires spécialistes du développement durable. Dans cette proximité géographique et culturelle, profitant de liens historiques forts, le Pays Catalan vise ainsi un territoire demandeur, dans le cadre d’un partenariat moderne, dégagé de tout exotisme touristique. Ce déplacement, sur invitation de la Chambre de commerce et de l’industrie de la « wilaya » de Mostaganem, équivalent de la communauté d’agglomération qui entoure cette ville de 140.000 habitants, accompagne un projet de jumelage avec Perpignan. En décembre 2008, les élus de la Chambre de commerce de Mostaganem, appuyée sur une zone industrielle active et une activité portuaire enviable, avait déjà effectué un séjour à Perpignan.