Langue

Les statistiques du chômage pour juillet 2012 révèlent une situation inquiétante à l’échelle des 17 pays de la zone euro, concernée à hauteur de 11,3 %, soit 25,2 millions de personnes Ces données, publiées par l’organisme Eurostat, se traduisent en France par un dépassement du seuil des 10 % et des 3 millions de demandeurs classés en catégorie A, c’est-à-dire répertoriés par Pôle Emploi et déclarés en recherche d’activité. Les Pyrénées-Orientales se situent aux avant-gardes nationales et européennes de cette tendance, en affichant en juillet une hausse de 2,4 % par rapport à fin juin 2012 pour les demandeurs d’emploi de l’ensemble des catégories, les B et C étant rattachées aux inscrits occupés à temps partiel. L’ensemble représente 39.168 individus, pour une croissance de 2,4 % en un an.

20.000 demandeurs d’emploi en 2009 et 30.000 en 2010

Sur la base de ce dernier accroissement , le Pays Catalan, avec 20.000 sans-emploi en 2009, 30.000 en 2010 puis un record français du taux de chômage au premier trimestre 2012, s’orientent vers le seuil symbolique des 40.000 demandeurs courant 2013, à moins d’une reprise du marché du travail. Celle-ci reste improbable en raison de la pénétration tardive, en France, des nouvelles répliques de la crise, contrairement à la plupart des pays de l’Union. Dans le contexte du Languedoc-Roussillon, les Pyrénées-Orientales occupent la dernière position, derrière le département de l’Hérault, dont la hausse entre juillet 2011 et juillet 2012 a atteint 0,6 %, ou de l’Aude et de la Lozère, tous deux crédités du chiffre modeste de 0,5 %.

Partager