Langue

Le président de la Fédération d’organisations entrepreunariales de la province de Girona (FOEG), Jordi Comas, a été victime d’un assaut violent à son domicile de Platja d’Aro, dans la nuit du 18 au 19 novembre. La victime et son épouse ont été ligotées, par les mains et les pieds, mais les causes du décès de cette personnalité influente restent à déterminer, l’autopsie devant indiquer la possibilité d’un infarctus ou d’une mort provoquée par obstruction des voies respiratoires. Jordi Comas, qui était également vice-président de la Fédération d’Hôtellerie de Girona et de l’Union d’Entrepreneurs de l »Hôtellerie de la Costa Brava Centre, était une personnalité incontournable des milieux patronaux de la province de Girona et de la Catalogne du Sud. Outre présider la FOEG depuis 2009, il menait de front plusieurs affaires dans le secteur secteur touristique et de la restauration dans le Baix Empordà, au Sud de Girona. À Platja d’Aro, où a été adjoint au maire et conseiller municipal, Jordi Comas était propriétaire des hôtels Costa Brava et Aromar.

Dès la matinée du 19 novembre, le président territorial de l »autre organisation patronale du territoire, PIMEC, Iñaqui Frade, déclarait :« c’était l’une des personnes des plus affables, des plus agréables et négociatrices de Girona, une personne positive dans tous les aspects. Je ne l’ai jamais entendu prononcer un mot disgrâcieux, il avait toujours une solution pour répondre à tous les problèmes ».

Partager

Icona de pantalla completa