Langue

La mise en oeuvre du « Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l’emploi » dévoilé en novembre 2012 par le gouvernement de Jean-Marc Ayrault selon le rapport du Commissaire Général à l’Investissement, Louis Gallois, intervient en Pays Catalan. Dans une lettre ouverte aux chefs d’entreprises, communiquée le 5 avril, la préfecture des Pyrénées-Orientales insiste, parmi 35 mesures proposées « dans le contexte économique difficile que nous connaissons », sur le crédit d’impôt pour la compétitivité et l’emploi (CICE). relayant la stratégie libérale de l’Etat, soucieux de s’adapter aux exigences européennes et mondiales, les services de l’Etat à Perpignan s’adressent à une centaine de grands entrepreneurs des Pyrénées-Orientales en leur indiquant que ledit crédit « permet un allègement des coûts des entreprises correspondant à 4 % des salaires bruts pour tous les emplois de votre société dont la rémunération est inférieure à 2,5 fois le SMIC, à compter du 1er janvier 2013 et à hauteur de 6 %, à compter du 1er janvier 2014 ». Il est également précisé qu’un « préfinancement bancaire » est prévu pour les très petites et moyennes entreprises (TPE et PME), qui peuvent bénéficier de cette aide « immédiatement ».

Les patrons sont invités à s’engager

Face à un marché du travail qui présente près de 15 % de chômage dans les Pyrénées-Orientales, la préfecture encourage directement les chefs d’entreprises d’envergure suffisante à adopter les mesures d’un pacte « destiné à vous aider à embaucher, à investir ou à augmenter vos capacités d’initiative et vos parts de marché ». Un site Internet spécifique est mis à leur disposition et la Direction départementale des finances publiques se tient prête à informer les volontaires.

Partager