Langue
La Clau
Le nombre de chômeurs a bondi de 61% en 20 ans dans les Pyrénées-Orientales
Langue

Une étude intitulée «Portrait statistique du demandeur d’emploi», publiée le 6 juin par Pôle Emploi Occitanie se penche sur les 20 dernières années. Ce rapport aborde les principaux changements survenus entre fin 1998 et fin 2017 selon les cycles économiques, l’évolution démographique et la la réglementation du marché du travail. Il indique que le nombre de demandeurs d’emploi a bondi de 61% en 20 ans dans les Pyrénées-Orientales. Cette étude, qui débute du temps de l’ANPE, évoque sur cette période l’émergence d’une classe de demandeurs d’emploi plus âgés, plus diplômés et qui recourent plus fréquemment à l’activité réduite. En termes généraux, une forte dégradation de la demande d’emploi est relevée depuis 2008, année de début de la crise financière, devenue crise économique.

La parité atteint aussi le chômage

En Pays Catalan, le nombre de demandeurs d’emploi s’élève à 55 830 personnes en avril 2019. Le rapport de Pôle emploi informe que la part part des femmes est rigoureusement égale à cette des hommes, soit 50%. Sur la séquence étudiée, le rapport indique que le département des Pyrénées-Orientales «enregistre à la fois une durée moyenne d’inscription à Pôle emploi plus élevée que les autres départements mais également la plus forte hausse sur cette période». Cette étude fait montre de la pudeur du langage, car, en 20 ans, les «chômeurs» sont devenus une simple «demande d’emploi» désincarnée. Sur la période d’étude, la durée moyenne d’inscription des demandeurs d’emploi des Pyrénées-Orientales a augmenté de 43 jours, pour atteindre 409 jours.

Partager