Langue

Un centre de recherche en biodiversité et biotechnologies marines, d’un budget de 11 millions d’euros, sera créé en 2014 au sein du Laboratoire Arago de Banyuls, selon un communiqué du Centre National de la recherche Scientifique (CNRS). Ce projet, qui réunira des activités de recherche, de formation et de diffusion scientifiques, sera le fruit d’un partenariat public-privé entre les Laboratoires Pierre Fabre, l’Etat, la Région Languedoc-Roussillon, le département des Pyrénées-Orientales, la Communauté de communes de la Côte Vermeille, la Ville de Banyuls, l’Université parisienne Pierre et Marie Curie, l’Université de Perpignan et le CNRS. Prenant appui sur l’exceptionnelle biodiversité marine et terrestre de la Forêt de la Massane et de la réserve Marine Cerbère-Banyuls, ce nouveau centre disposera d’une branche consacrée à la recherche, à la formation et à la diffusion de la connaissance, et une autre qui permettra à 110.000 visiteurs d’admirer un aquarium de « nouvelle génération ». Le CNRS prévoit avec cette réalisation «unique en France et probablement en Europe » des retombées sur un tourisme de qualité, la création d’une vingtaine d’emplois et l’accompagnement de « start-up » à vocation industrielle, sur la base des recherches effectuées dans le secteur.

Partager