Langue
La Clau
Le groupe Peralada prépare une cave géante dédiée à l’oenotourisme
Langue

À une heure de Perpignan, le groupe viti-vinicole “Vins i Caves Peralada” inaugurera cette année une imposante structure industrielle, sous forme d’agrandissement de ses locaux, situés dans la commune éponyme de la plaine de l’Empordà. Ce nouveau lieu, subtilement intégré dans le paysage, comporte une cave adaptée aux critères du développement durable. Il englobe le premier espace de production de l’entreprise, inauguré en 1941. Grâce à cette avancée portée par un budget de 40 millions d’euros, le groupe Peralada souhaite jouer sur la continuité de sa propre histoire tout en développant sa production de cava. Cette nouvelle “usine à vin” est la première d’Europe dotée du label environnemental et énergétique LEED Gold, le plus prestigieux du monde.

Un parcours complet pour les visiteurs

Cette future cave, dont le chantier est en cours de finalisation, fonctionnera à compter du mois d’avril. À la façon des centres commerciaux ou des discothèques, elle disposera de plusieurs ambiances, l’ensemble présentant aux visiteurs l’intégralité des processus de conception du vin. L’intérêt de l’opération financière n’est pas seulement de produire, il est aussi de miser fortement sur l’oenotourisme. Selon un circuit étudié, l’espace dédié à la production sera composé de trois zones différenciées, l’une adaptée à l’élaboration de vins blancs et rouges, l’autre aux vins de petite production et une dernière réservés aux vins du domaine Garbet (150 hectares de chardonnay, grenache blanc et noir ou encore sauvignon blanc), ainsi qu’aux vins expérimentaux.

Un empire liée aux vins et aux casinos

Le groupe Peralada est une entreprise familiale présente dans les secteurs des vins, des loisirs, de la culture et de l’industrie. Il trouve son origine dans la création de la firme automobile Hispano-Suiza, en 1904 à Barcelone, par l’avocat et homme d’affaire Damià Mateu. Son fils, Miquel Mateu i Pla, a racheté en 1923 l’ensemble monumental du Château de Peralada, bâti au XIVe siècle, dont il a relancé la production viticole, entamée par la communauté religieuse des lieux à la même époque. Dans les années 1960, M. Mateu, homme d’affaires et diplomate, ami du général Franco, maire de Barcelone puis député franquiste, a internationalisé le cava “Castillo Perelada”. Sa fille, Carmen Mateu, a accompagné la transformation du breuvage en référence de prestige, tout en créant le festival Castell de Peralada en 1987. Parallèlement, cette héritière a procédé à l’ouverture du Grand Casino de Barcelone, du Casino Castell de Peralada et du Casino de Lloret de Mar, en 1978 et 1979. Ces lieux associés aux loisirs et à la gastronomie sont une branche majeure du groupe, qui possède aussi de grands centres de loisirs en Amérique du Sud, dont le Casino Resort Santa Fe.

Partager

Icona de pantalla completa