Langue

Le groupe hôtelier Roussill’Hôtel, doté de 9 établissements en Roussillon et un en Languedoc, vient de s’implanter sur l’autre rive de la Méditerranée. Basé à Saint-Cyprien, où il dispose de trois hôtels et encadre la gestion d’un imposant golf, le groupe familial complète désormais son offre de luxe, dans la palmeraie de Marrakech. Cette pénétration du marché marocain, en plein devenir, s’est concrétisée courant 2010 par l’acquisition d’une propriété, le Domaine des Remparts, conçu comme un espace de bien-être composé de 32 suites, dans un parc de 2 hectares et d’une multitudes prestations prisées des publics aisés. Il s’agit de la toute première implantation à l’étranger de Roussill’Hôtel, qui souhaite développer à l’international un concept, mis en place en Pays Catalan, fondé sur des résidences dotées de spa, d’espaces réservés au golf, et d’une ambiance relaxante éloignée des capitales, en adéquation aux besoins de l’époque. Le fleuron du groupe, « Les flamants roses », ouvert en 2000 à Canet et doté de 4 étoiles, marie le bien-être environnemental et la thalassothérapie, suite à un investissement de 11 millions d’euros. Roussill’Hôtel, qui assure depuis mai 2010 la reprise de l’hôtel-golf de Saint-Cyprien, suit une stratégie de croissance mesurée mais bien réelle, en affichant actuellement 500 chambres, 300 appartements en gestion et 12 restaurants. Le groupe, créé en 1982 par le Toulousain Guy Lormand, anciennement président de la Chambre de Commerce et d’Industrie de Perpignan et des Pyrénées-Orientales, est actuellement dirigé par son fils, Xavier Lormand. Celui-ci revendique l’ingrédient du golf comme un indispensable de son offre, dans une stratégie manifestement payante, y compris par temps de crise.

Partager