Langue

La dynamisation commerciale en Pays Catalan doit profiter du site Internet Commerce66.com, dévoilé le vendredi 14 décembre par la Fédération départementale des associations de commerçants (FDAC 66) et la Chambre de Commerce (CCI) de Perpignan et des Pyrénées-Orientales. Cet outil de valorisation au commerce de proximité arrive sur un marché où opèrent déjà Perpignan Infos Commerces et Vallespir Infos Commerces, développés par la société perpignanaise Naja Mobilier Urbain. Présenté par Jean-Pierre Navarro, président de CCI, et Bernard Dagand, président de la FDAC 66, le nouveau portail électronique permet de consulter les promotions, produits sélectionnés et opérations spéciales proposées par les commerces. Cependant, ce « dispositif digital innovant », selon la CCI, échappe aux critères du e-commerce européen.

La vente en ligne existe discrètement en Roussillon

Loin des méthodes employées par la société OneDirect, installée à Saint-Estève, au Nord de Perpignan, ou Châteaux-Roussillon, sise à Perpignan, Commerce66.com ne prévoit pas de transactions en ligne, car l’écrasante majorité des partenaires est dépourvue de sites Internet et de systèmes électroniques de vente à distance. L’offre commerciale des villes de Céret, Collioure ou Saillagouse, est parfaitement consultable, localement et à distance, sur le principe des catalogues classiques, mais les commandes et paiements en ligne sont impossibles. Bien que le e-commerce se développe à Girona comme à Montpellier, Perpignan et les villes des Pyrénées-Orientales restent généralement fidèles à l’Internet du début des années 2000, lorsque l’écran cherchait un modèle extirpé de la logique du papier. Depuis, les boutiques en ligne se sont multipliées grâce à la réduction des coûts des terminaux de paiement électronique. La compétitivité acquise sous d’autres latitudes repose ainsi sur la maîtrise technologique, mais surtout sur les méthodes de travail et les ambitions qui en découlent, en rupture progressive avec le XXe siècle.

Partager