Langue

Le champ d’action du commerce transfrontalier, évoqué par Opencat à travers le prisme des inégalités présentes entre Perpignan et Figueres, s’illustre désormais par l’émergence du « Gran Jonquera ». La stratégie de ce futur centre commercial aux dimensions américaines, dévoilée le 15 février 2012, fait figure d’exemple à l’échelle internationale de proximité. La zone de chalandise avouée, exclusivement française, s’étend au Nord de Montpellier jusqu’à Castelnaudary, le Roussillon et la Narbonnaise constituant la cible préférentielle, pour un ensemble épousant étrangement le périmètre de la région Languedoc-Roussillon, soit 1,5 million d’habitants. La Jonquera, où se sont déversés 15.000 autobus de clients français en 2009, a, reçu 7 millions de visiteurs en 2011. Son centre commercial de « shopping & outlet », aménagé par le groupe Escudero, détenteur de plusieurs supermarchés dans la même commune, assure bien avant son ouverture sa promotion en français, catalan, espagnol et anglais, tout en transcendant puissamment la notion de frontière. Mieux encore pour la région de l’Empordà, pire encore pour le Roussillon, il s’agit d’une nouvelle mise à profit de la rente de situation géographique de La Jonquera, idéalement située en Espagne mais suffisamment proche de la France pour en constituer un appendice de type « duty free ». Lors d’une première étape, à compter du printemps 2013… lire la suite

Partager

Icona de pantalla completa