Langue

En marge de la crise, dont les rumeurs nord-européennes attribuent à l’Espagne une situation proche de la banqueroute, la province de Girona affiche pour le mois d’avril la plus belle réduction du taux de chômage catalan. D’après les chiffres communiqués ce mercredi par le Ministère du Travail espagnol, le nombre de demandeurs d’emploi a en effet manifesté un repli de 1672 personnes par rapport au mois de mars, grâce à une reprise du secteur des services, suivi de l’industrie et du bâtiment. La région de Girona, qui comprend les secteurs de Figueres, Portbou, Puigcerdà ou encore Olot et Ripoll, comportait le mois dernier 55.391 personnes déclarées auprès du « Service de l’Emploi de Catalogne Girona ». Malgré cette légère amélioration, simultanée à la période de Pâques, traditionnellement marquée par un redémarrage du tourisme, la province dispose de 9125 chômeurs supplémentaires par rapport au mois d’avril 2009. Sur l’ensemble du territoire sud-catalan, 10.000 demandeurs ont retrouvé du travail entre les mois de mars et d’avril, dans un regain d’activité consécutif à neuf mois de destructions d’emplois. Les données ministérielles précisent aussi une baisse sur l’ensemble de l’Espagne, évaluée à -58%, soit 24.188 personnes.