Langue

La dernière « Etude sur la population active » espagnole relative au taux de chômage dans la région de Girona a confirmé ce vendredi une augmentation du nombre des sans-emploi qui atteint 19,24% de la population active. Cette situation alarmante est favorisée par la destruction, en 2009, de 31.000 emplois dans la la province voisine des Pyrénées-Orientales, très active dans les secteurs de l’industrie de l’agriculture et des services, qui affichait ainsi, fin décembre dernier, pas moins de 74.100 chômeurs. Cette hausse des chiffres intervient après la première progression, plus modeste, de 2008, lorsque 17.700 personnes privées supplémentaires ont été répertoriées, pour un niveau de chômage de 31,38%. Après une quinzaine d’années portées par un dynamisme et un niveau de chômage enviés par toute la Catalogne et par l’Espagne, la région de Girona disposait donc à la fin 2009 du plus fort taux de sans-emplois de Catalogne, d’après cette étude, développée par l’Institut National de Statistique espagnol (INE). Cependant, la province de Girona, dont le nombre d’habitants dépasse les 700.000, comprend actuellement 310.800 personnes jouissant d’une activité professionnelle, soit 44% du total. En termes globaux, la Catalogne du Sud a terminé l’année 2009 avec un taux de chômage de 17,01%, tandis que l’Espagne affichait un taux de 18,83%.

Partager