Langue

Les chiffres du chômage comportent de bonnes nouvelles en Catalogne du Sud, où le mois de juin s’est soldé par une baisse du nombre de demandeurs d’emploi. Cette éclaircie, dans le contexte général de l’Espagne en crise, fait figurer les quatre provinces sud-catalanes parmi celles qui bénéficient le plus de nouveaux chantiers de travaux publics et de contrats saisonniers, notamment liés au tourisme, deux secteurs économiques à la source de la plupart des embauches récentes, qui permettent de réduire de 3% le nombre de postulants au chômage, soit 16.700 personnes. Ces chiffres, échappés d’une source proche de l’INEM, équivalent espagnol de Pole Emploi, ont été confirmés ce mercredi, au parlement de Catalogne, à Barcelone, par le président du gouvernement catalan, le socialiste José Montilla, dans l’attente d’une information officielle du Ministère du Travail espagnol. Sur les 12 derniers mois, les agences de l’INEM ont dû affronter une montée en flèche des inscriptions, de 65% en Catalogne du Sud et de 53% sur l’ensemble de l’Espagne, avant une légère embellie survenue à la fin du printemps. La moitié des nouveaux emplois créés dans toute l’Espagne bénéficie à la Catalogne du Sud, moteur économique de la péninsule ibérique et par là même très exposé au chômage ces derniers temps.

Partager