Langue

Le seuil des 33.000 demandeurs d’emploi, dépassé au mois de mai dans les Pyrénées-Orientales, a été suivi en juin du nombre de 33.746. Cette donnée statistique, communiquée mercredi par les services de Pôle Emploi, tend à démontrer l’absence d’incidence des embauches saisonnières en matière de réduction du taux de chômage. Le Pays Catalan, dont le nombre de sans-emploi a progressé de 2,2% en un seul mois, présente une progression de 8,8% sur la période située entre juin 2010 et juin 2011. A titre comparatif, il s’agit de la plus forte augmentation du Languedoc-Roussillon, où le département de l’Hérault à limité sa hausse à 0,5% le mois dernier. Celui de l’Aude s’est contenté de 0,8, tandis que le département du Gard bénéficiait d’une baisse, certes modeste, de 0,8%.

La série de chiffres rédigée en « données corrigées des variations saisonnières » (CVS) révèle que 64,6% des personnes en recherche de travail, soit un total de 21.809, font partie de la tranche d’âge des 25-49 ans. Il renseigne également sur la tendance de rééquilibrage selon le critère du sexe : 16.941 hommes sont concernés, contre 16.805 femmes, alors que ces dernières bénéficiaient en 2010 d’une meilleure insertion professionnelle que les hommes. En outre, 22.905 demandeurs, c’est à dire 67,8% du total des 33.746 sans-emploi, occupent une catégorie de chômeurs récents, dont le statut correspondant est déclaré depuis moins d’un an.

Partager

Icona de pantalla completa