Langue
Le chiffre d’affaires des Côtes du Roussillon progresse de 140% en 10 ans
Langue

Les vins d’Appelation d’Origine Protégée (AOP) Côtes du Roussillon et Côtes du Roussillon villages, reconnus en 1977, ont 40 ans. Cet anniversaire permet au Conseil Interprofessionnel des Vins du Roussillon (CIVR), à Perpignan, d’effectuer un bilan. Le volume annuel global atteint 245 100 hectolitres, pour 7 330 hectares cultivés. Au total, 20 caves coopératives et 80 négociants font partie de l’écosystème « Côtes du Roussillon », dont la production, issue de 4 650 hectares de vigne, représente 170.000 hectolitres par an. Pour les Côtes du Roussillon Villages, il s’agit de 2 680 hectares et 75 100 hectolitres. Les vins rouges sont majoritaires à 54%, les rosés sont produits à hauteur de 40% et les blancs limitent leur présence à 6%.

L’export représente 24%

Le chiffre d’affaires des Côtes du Roussillon et Côtes du Roussillon villages, en progression spectaculaire de 28,4 % en 5 ans et 141,3 % en 10 ans, représente 97,5 millions d’euros. La vente s’effectue à 33% en Grande surface alimentaire (GSA), 24% aux caveaux et 22% à l’exportation. Dans le domaine de la valeur marchande, les Etats-Unis assument 17% de l’ensemble, contre 14% pour le Canada et la Chine, 12% pour l’Allemagne et 9% pour la Belgique.

Nouvelle mention « Villages » pour le terroir des Aspres

Pour Fabrice Rieu, président du CIVR, « Avec 60 % du vignoble en coteaux et un âge moyen de la vigne qui compte parmi les plus élevés de France, le Roussillon est une région à faible rendement Heureusement, les vignerons ont eu l’intelligence d’esprit de prendre très tôt le parti de la qualité et de faire le choix des marchés offrant le plus de valeur ajoutée (…) Ainsi, la segmentation du vignoble est ancienne
en Roussillon, souvent plus qu’ailleurs. Toutefois, cela reste un chantier toujours d’actualité, comme le montre l’obtention, début 2017, de la mention Villages pour le terroir des Aspres. »