Langue

L’observatoire d’astronomie de la commune du Soler fête ses 40 ans, du 4 au 6 juillet 2019. Ce lieu de science et de divulgation, porté par l’association Terre Univers, est ardemment soutenu par la mairie. Ses soirées et ses nuits, adressées à un public amateur, on séduit de nombreuses personnes en plusieurs décennies, tout en octroyant à la ville une identité scientifique. Cet observatoire, ébauché en 1979 par le passionné Pierre Grabulos, a ouvert ses portes en 1982 à l’issue de travaux. Il dispose d’une coupole mobile de 930 kg, pour une hauteur de 2,80 m. Depuis 2007, ce spot permet de scruter puissamment la voûte céleste et les étoiles grâce à un télescope classique, mais motorisé, de type « Clavius », de 460 mm. Cet outil optique dit « à relais », doté d’un correcteur fournissant une image redressée en haute résolution. L’Observatoire est le principal espace de vulgarisation scientifique astronomique le plus avancé du Pays Catalan.

Pollution lumineuse et «vivant extraterrestre»

Du jeudi 4 au samedi 6 juillet, sous l’autorité de Claude Andreu, président de Terre Univers, l’Observatoire du Soler propose des activités grand public, dont une observation des cieux quotidienne, de 22h30 à minuit. Une conférence sur la pollution lumineuse sera donnée le premier jour à 18h par Cyril Calvet, ancien collaborateur de la Cité de l’espace, à Toulouse. Les 50 ans de l’homme sur la lune seront évoqués le vendredi 5 juillet par Raymond SADIN, astronome membre de la société astronomique de France. Des ateliers de construction de cadrans solaires, d’observation du soleil et d’évocation des météorites figurent au programme du 6 juillet, journée qui se terminera par une conférence intitulée « Recherche du vivant extraterrestre », par l’astronome perpignanais Pascal Marnot.

Partager