Langue
La Clau
« L’Archipel des théâtres » de Perpignan, recalé par l’Europe
Langue

Le projet « Archipel des théâtres » de Perpignan, évalué à 25 millions, sera privé de soutien par le Fond Européen de Développement Régional. Vendredi 6 juin, la commission régionale de programmation du FEDER, en présence d’experts de l’Etat et de la Région Languedoc-Roussillon, a également déclaré non-éligible un dossier intitulé « Désenclavement culturel du quartier Saint-Jacques », insuffisamment adapté aux critères européens : celui-ci ne bénéficiera donc pas de l’enveloppe globale de 20 millions prévue par le programme « Compétitivité régionale et emploi » du FEDER. L’assemblée a opté pour le développement social et durable de Montpellier-Agglomération, l’accessibilité et la mobilité sur l’agglomération Nîmes-Alès et le développement urbain sur l’espace Narbonne-Béziers. L’éjection des projets catalans ralentit le centre européen de création et de diffusion artistique de l’Agglomération-Perpignan-Méditerranée, perçu par l’opposition municipale de Perpignan comme un caprice du maire, Jean-Paul Alduy. Ce projet est un pilier de la mutation du territoire par sa pleine inclusion dans le flux européen, pour la décennie 2010.

Partager