Langue
La Clau
L’allemand Siemens construira les stations THT de Baixas et Figueres
Langue

La ligne électrique à Très Haute Tension (MAT) envisagée depuis 2002 entre les territoires français et espagnol, à travers les plaines du Roussillon et de l’Empordà, a franchi de jeudi un pas vers la réalité. En effet, la société Interconnexion électrique France-Espagne (INELFE), créé à parité, en 2008, par les sociétés publiques Réseau de Transport d’Electricité (RTE) et Réseau Electrique d’Espagne (REE) a officiellement commandé la construction du tronçon international de la ligne d’interconnexion entre Baixas, au Nord de Perpignan, et Santa Llogaia d’Àlguema, au Sud de Figueres, à deux sociétés de référence. L’allemand Siemens et le néerlandais Prysmian sont ainsi chargés de mener à bien le passage de la ligne de 400.000 volts, en débutant leurs chantiers dès 2011. L’ensemble des opérations, d’un coût de 700 millions d’euros, débutera dès lors que RTE et REE auront obtenu plusieurs autorisations administratives nécessaires à la construction de la ligne.

« Renforcer la sécurité électrique »

Au plan technique, les contrats lancés ce jeudi comprennent la fabrication de cables et de stations de conversion de l’électricité, qui représentent 60% du budget, soit 420 millions d’euros. Tout le long des 65 km du tronçon, pas moins de 252 km de câbles synthétiques fabriqués par Prysmian seront enterrés dans des tranchées, puis dans des galeries, dans la partie du tracé située au dessous du massif des Albères, selon un communiqué INELFE. la société Siemens s’investira elle dans la construction des deux stations de conversion, situées à chaque extrémité de la ligne, à Santa Llogaia et à Baixas. Ces deux systèmes auront pour vocation la transformation des flux électriques en courant alternatif. Au final, la ligne, qui « augmentera la capacité d’échanges d’électricité entre les deux pays en la portant de 1.400 à 2.800 mégawatts », sera en mesure de renforcer la « sécurité d’approvisionnement électrique au niveau régional et national », selon le même communiqué.

Partager

Icona de pantalla completa