Langue

Dans le cadre du débat sur la réforme des retraites, en cours en Espagne, l’âge légal de la retraite sera prochainement repoussé à 67 ans, selon une décision du gouvernement espagnol. Ce vendredi, cette mesure est adoptée afin de garantir le système financier des retraites, les « pensions », menacé à moyen et à long délai, à l’identique de la situation française. L’âge légal de la retraite, jusqu’alors fixé à 65 ans, reculera donc de deux ans, mais sans atteindre 70 ans, comme l’on laissé entendre certaines voix ces derniers mois. Par cette modification, annonciatrice d’un changement de société, le Ministère des Finances espagnol cherche à adapter le pays à l’avenir, avec pour ligne de mire les 2 millons de population supplémentaire présents en Espagne d’ici 40 années, dont un nombre de personnes âgées doublé par rapport aux chiffres actuels. La date d’entrée en vigueur de ce nouveau système de retraites reste à établir, mais certaines sources gouvernementales évoquent l’année 2013. Dans le cadre du débat général sur ce sujet, la ministre-conseillère du Travail de la Generalitat de Catalunya, Mar Serna, membre du Parti des Socialistes de Catalogne, a déclaré ce jeudi à Barcelone « mettre des gens de 50 ans à la retraite relève de la barbarie », avant de préciser qu’un nouveau recul, cette fois-ci à 70 ans, « doit faire l’objet d’un processus, par étapes ».

Partager