Langue

Les déboires de l’aéroport de Girona sont confirmés par les chiffres de fréquentation du mois de septembre, présentés ce mercredi 14 octobre. Un total de 217.884 passagers a été reçu, le résultat le plus faible depuis 2004. La saison estivale, prolongée après août, est habituellement propice à des flux importants, mais cet effet ne se produit plus. Après un repli de 20% en juillet et de 25% en août, septembre a comporté 19% de baisse, par comparaisons avec les mois équivalents de 2014. Le tarmac de Girona cumule 17 mois de repli continuel et devrait terminer l’année sur cette même tendance de chute générale. L’année de tous les records, 2008, avait été marquée par l’accueil de 5,5 millions de voyageurs. Depuis l’érosion permanente est provoquée par les stratégies de la compagnie aérienne Ryanair, qui préfère Barcelone et a rapetissé son offre à Girona. Cet hiver, seules 13 destinations seront proposées, contre 46 l’hiver 2010.