Langue

La compagnie Ryanair a annoncé ce mardi la création d’une liaison avec le Nord, une fois de plus au préjudice direct de l’aéroport de Perpignan. Cette fois-ci, l’aéroport de Girona-Vilobí, qui jouit d’un arrière-plan de Canigou, assurera dès le 5 mai le voyage jusqu’à Lille. Dès le 28 juin, simultanément au lancement de la saison touristique, Ryanair proposera trois vols hebdomadaires, le lundi, le mercredi et le samedi. L’aéroport de Girona qui pourra de la sorte pouvoir attirer 40.000 passagers supplémentaires tous les ans, d’après les calculs de la compagnie irlandaise, sera ainsi en capacité de compter la population chti’mi, fortement implantée dans les Pyrénées-Orientales, ainsi que les sujets belges attirés par la Catalogne, et vice-versa. Cette nouvelle destination sera la 63ème disponible depuis l’aéroport de Girona, ouvert en 1965 dans une formule minimale, bien avant que Ryanair n’en fasse sa principale base pour le bassin méditerranéen. La dynamique de la plateforme de Girona-Vilobí d’Onyar, incluant une vague de clientèle de Catalogne du nord qui y trouve notamment des destinations de choix vers la France, tend à rayer de la carte l’aéroport de Perpignan, en repoussant le centre de gravité aeroportuaire du Roussillon 100 km plus au Sud.

Partager