Langue

L’aéroport de Barcelone ne disposera pas d’une extension de surface pour épondre à sa croissance. Ce projet consistant à étendre le périmètre aéroportuaire sur la mer est suggéré par la Foire de Barcelone, organisatrice de multiples congrès à caractère mondial. Ce mercredi 18 septembre, le président de l’autorité publique espagnole Aena, Maurici Lucena, a éludé cette possibilité car, selon lui « a très long terme, ce n’est pas un choix viable ». Cette nouvelle piste de l’aéroport de la capitale catalane, qui serait la quatrième, est également souhaitée par le gouvernement catalan et les mairies de Barcelone, el Prat et Sant Boi de Llobregat, Viladecans, Gavà et Castelldefels. L’Aire Métropolitaine de Barcelone et plusieurs grandes entreprises soutiennent aussi cette stratégie.

Un objectif de 70 millions de passagers en 2026

En marge de son refus, Aena espère voir progresser la fréquentation de l’aéroport de Barcelone, pour atteindre les 70 millions de passagers en 2026, contre 55 millions en 2018. M. Lucena estime que cette infrastructure est la « référence stratégique de la Méditerranée » en matière aéroportuaire, mais réserve à plus tard la communication des « différentes possibilités » de développement.

Partager