Langue

L’autoroute AP-7 entre les entrées « Vilademuls », au sud de Figueres, et « Girona Sud » devient une zone de tests de véhicules autonomes, à partir de ce jeudi 12 jusqu’à dimanche 15 septembre. Ce tronçon reçoit des essais d’observation du comportement des véhicules traditionnels, lorsque circulent les voitures pilotées par les technologies digitales. Cette présence de véhicules sans.chauffeur s’inscrit dans le projet européen Inframix (Road Infrastructure ready for mixed vehicle traffic flows), qui rassemble 11 institutions et entreprises du secteur automobile et autoroutier, notamment le géant catalan Abertis. Les résultats seront communiqués en octobre lors d’un symposium organisé en Autriche.

Préparer la cohabitation entre voitures avec et sans chauffeur

L’objectif final de cet essai est d’imaginer les autoroutes de demain, adaptées à une circulation constante, prévisible, sûre et efficace, sur lesquelles les véhicules, avec conducteur ou sans, cohabitent sans problèmes. Les véhicule automatisés ont cependant des techniciens à bord, chargés d’observer trois scénarios : le choix d’une voie de circulation parmi les trois disponibles, la présence de travaux et un embouteillage. Cette opération exige l’installation d’un réseau local de téléphonie 5G et de capteurs variés.

Partager

Icona de pantalla completa