Langue

Fruit de la fermeture de la frontière avec le territoire espagnol, la vente de tabac dans les Pyrénées-Orientales a bondi de 70% depuis le début du confinement lié au Covid-19. Ce chiffre avancé ce 8 mai par la SEITA (Service d’exploitation industrielle des tabacs et allumettes) et l’entreprise de distribution Logista révèle que le retour de la frontière, au Perthus, à Bourg-Madame, Port-Bou ou Maureillas-Las-Illas et Prats de Mollo, favorise les anciennes habitudes de consommation en circuits courts.

Un phénomène exacerbé pour le tabac à rouler

La vente de tabac a effectué des bonds dans les Pyrénées-Orientales en raison de l’impossibilité d’achats en Catalogne du Sud, sous administration espagnole. Au total, en France, les ventes de tabac en avril correspondent à 1,9 millions d’acheteurs en plus. Ces données basées sur la majorité des débitants déclarés soulignent 19,5 % de ventes supplémentaires de cigarettes et 43% pour le tabac à rouler, en comparaison avec le mois de mars.

Partager

Icona de pantalla completa