Langue

L’Universitat de Girona gagne actuellement en prestige en affichant désormais un sixième rang espagnol en matière de recherche et développement et un neuvième en ce qui concerne des publications scientifiques. Selon une étude élaborée par l’Université de Grenade, en Andalousie, communiquée hier, le palmarès, qui comprend 48 universités publiques de toute l’Espagne, est basé sur des critères tangibles comme les productions universitaires, les thèses et les doctorats. L’Université de Girona, bien que réactivée en 1991, obtient ainsi un niveau de qualité bien plus importante que d’autres universités historiquement plus implantée, comme celles de Valence, Salamanque, Santander, Alicante et Séville. Dans un avenir proche, le campus de Girona pourrait même monter dans le classement suite de l’implantation d’un département d’études de Médecine propice à l’accroissement de la recherche biomédicale, grâce à son Parc Scientifique et Technologique et d’institutions et le partenariat permanent entre des institutions telles l’Institut Catalan de la Recherche sur l’eau, le Centre des Nouvelles Technologies Alimentaires et l’Institut de Recherches touristiques de Catalogne.