Langue

La téléphonie 5G s’installera sur l’axe Perpignan-Figueres à partir de septembre, selon une annonce effectuée le 16 juin par la société Cellnex. Cette avancée est rendue possible par le programme européen 5GMED, qui doit relier le territoire français à la Catalogne du Sud avec cette cette technologie, sur le réseau autoroutier et ferroviaire. Le réseau mobile fera ainsi l’objet d‘un essai pilote, d’un coût total de 16 millions d’euros, financé à 75 % par l’Union européenne. Au total, 21 entreprises et institutions relevant de 7 pays prennent part à cette initiative, dont Vodafone, la SNCF, le gestionnaire d’autoroutes Abertis, la Région ”Occitanie”, la Generalitat de Catalunya et la société Mobile World Capital Barcelona. Cette opération sera achevée en novembre 2023.

Une avancée déterminante vers les véhicules autonomes

Ce projet doit augmenter les nouvelles connectivités grâce à la 5G, associée à l’intelligence artificielle (IA). La conduite à distance, la gestion du trafic, la fluidité commerciale ferroviaire transfrontalière entre Perpignan et Figueres, jusqu’à Barcelone, font partie des avancées attendues. La réalité augmentée est également visée, en application sur les véhicules autonomes. L’axe ferroviaire Figueres-Perpignan est spécifiquement concerné, car il représente 55% du transport de marchandises par route et 65 % par train entre l’Espagne et le reste de l’Europe, via la plaine du Roussillon et la France

Partager

Icona de pantalla completa