Langue

Le président de la SNCF confirme une information restée en suspens en 2009 au sujet du lancement d’un TGV à minima entre Perpignan et Figueres. Dans une interview publiée ce vendredi par le journal sud-catalan El Periódico de Catalunya, Guillaume Pepy, présent ce même jour dans la capitale catalane, affirme sans équivoque que «Le TGV passera à Figueres avant la fin de l’année », grâce à une solution de « transition », lancée en décembre prochain, préalable à l’ouverture de la ligne Perpignan-Barcelone, qu’il promet pour « 2012 ». Le tronçon international de la nouvelle ligne Perpignan-Figueres, totalement achevé, sera ainsi emprunté par 18 TGV quotidiens, 9 dans chaque sens, avec un relais à Figueres assuré par des trains traditionnels de la société espagnole RENFE. M. Pepy, en pourparlers avec la RENFE, annonce une « décision finale » courant février, attendue lors d’une entrevue prévue avec son homologue espagnol, Teófilo Serrano. Dans l’actualité, RENFE a communiqué cette semaine son intention d’acquérir des trains plus grands pour cette même ligne, avec une réduction des prix des billets en comparaison aux tarifs habituel des TGV. M. Pepy, qui avance sans hésiter « Il faut effacer la frontière géographique », confirme également l’ouverture de la ligne Perpignan-Montpellier en 2020, pour une vitesse de 300 à 320 km/h.

Partager