Langue

Le recul économique qui a suivi la crise financière de 2008 a supposé un impact plus modéré dans la région de Girona, par rapport au reste de la Catalogne du sud, selon une étude de la banque CatalunyaCaixa publiée ce vendredi. L’aire d’influence de Girona, tout comme la région du « Ponent », autour de Lleida, à l’ouest du territoire, et les secteurs de montagne, ont mieux résisté à la spirale négative, en matière de Valeur Ajoutée Brute (VAB), c’est à dire de production de richesses. Celle-ci s’est en effet repliée de « seulement » 3,3% en 2009, alors que la moyenne sud-catalane atteignait -4,1%. Par secteurs économiques, l’Industrie gironaise a perdu 11 % de sa VAB, contre 12,9 % sur tout le territoire. Dans un mouvement semblable, le BTP a subi une chute de 6,1 % , mais les Services n’ont reculé que de 1,4 %. Au sen même de la région, le secteur du Pla de l’Estany, autour de la ville de Banyoles, et celui du Gironès, qui compose l’agglomération de Girona, ont atteint les meilleurs chiffres, en contenant leurs chiffres à 2,4% et 2,5% respectivement. Au niveau global, le VAB des régions de montagne du Pallars Jussà et de La Noguera, à l’ouest de la Catalogne du sud, n’a pa souffert, mais au contraire a augmenté de 1,1 % et 0,9%.

Partager

Icona de pantalla completa