Langue

La marque de vêtements catalane Mango dispose depuis mercredi de 77 nouveaux points de vente aux Etats-Unis, associés aux centres commerciaux « JCPenney ». Cette extension du géant de l’habillement devrait aboutir sur la création, dès avril 2011, de 300 points de vente sur l’ensemble du pays, puis 600, l’automne suivant. Mango, dont 70 % des bénéfices sont assurés par une présence à l’extérieur de la péninsule ibérique, s’est fait une spécialité de la création, fabrication et commercialisation de vêtements de prestige, pour hommes et femmes. Ce fleuron du secteur du textile catalan, dont la première boutique a ouvert ses portes en 1984, s’appuie sur environ 1200 enseignes dans 92 pays, sur cinq continents, dont 50 distribuées sur le territoire chinois. Son développement actuel, qui concerne notamment le Mexique, l’Italie et l’Australie, s’est porté, ces derniers mois, sur les villes de Los Angeles, Londres, Paris et Vienne. Le siège de l’entreprise, dans lequel sont concentrées les activités de conception, production et design général, est situé à Palau de Plegamans, au nord de Barcelone, et emploie 1800 personnes. Dans son ensemble, le groupe Mango dispose de 6000 employés, dont 82 % de femmes.

Partager

Icona de pantalla completa