Langue

Après les années de gloire des marques Montesa et Derbi, l’industrie de la moto catalane a faibli. La marque Ossa a repris du service en 2009 dans la région de Girona, avant son alliance avec Gas Gas, autre marque de cette zone géographique. A Figueres, Rieju a abordé le marché de la moto électrique, mais la crise et la concurrence ont amoindri les espoirs de ce secteur économique. Pour capitaliser des décennies d’expérience, inscrites dans une véritable tradition industrielle, un projet collectif a été présenté le 23 décembre à Barcelone. Les firmes Scutum, Torrot Electric, Rieju et Volta Motor se sont engagées à produire pour 2017 un modèle de scooter électrique. Une motorisation de 125 m3, des jantes de 16 pouces, des optiques LED et un siège abritant un casque figurent sur le cahier des charges, pour 4000 euros, prix compétitif face aux mastodontes asiatiques.

Cette initiative stratégique publique-privée, soutenue par le gouvernement catalan et la mairie de Barcelone, disposera d’un budget de 10 millions d’euros. Elle devrait renforcer le secteur industriel de la moto catalane, avec 25 fournisseurs technologiques également catalans.

Partager

Icona de pantalla completa