Langue

L’Université de Perpignan Via Domitia attire un ministre, à l’occasion du lancement de son incubateur d’entreprises « UPVD. Cette structure souhaitée par son président Fabrice Lorente pour relier la la connaissance, l’économie et la création d’emplois, sera inaugurée le vendredi 20 avril. Son lancement se déroulera en présence de Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation. Jean-Marc Pujol, Président de Perpignan Méditerranée Métropole et Maire de Perpignan, ainsi que Carole Delga, présidente de la région Occitanie, seront présents. « UPVD IN cube », soutenu par le Crédit Agricole Sud Méditerranée, arrivera avec quelques mois de retard. Cette outil attendu pour la fin 2017 est financé par le contrat de plan Etat-Région 2015-2020, dont 18,9 millions d’euros sont alloués au campus du Roussillon.

Une pointure scientifique

La ministre Frédérique Vidal, âgée de 54 ans, est titulaire d’une maîtrise de biochimie et d’un doctorat en sciences de la vie. Maître de conférences à l’Université de Nice, qu’elle a présidée jusqu’en mai 2017, elle est aussi membre extérieur du conseil scientifique régional de l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Cette femme politique spécialisée en génétique moléculaire est à l’origine du Plan Etudiants, présenté le 30 octobre 2017. Cette démarche vise à éliminer le tirage au sort à l’accès à l’enseignement supérieur, à réduire le taux d’échec en licence, et à améliorer les conditions de vie des étudiants. Frédérique Vidal, membre du parti En Marche fondé par Emmanuel Macron, n’avait auparavant jamais été membre d’une quelconque formation politique.

Partager

Icona de pantalla completa