Langue

Le secteur économique des croisières, habilement exploité par les ports sud-catalans, démontre un essor surprenant à Barcelone, Roses et Palamós. Sur une lancée illustrée par 38.000 passagers de croisières passés en 2012 par ce dernier port, le plus important de la région de Girona, une alliance baptisée Costa Brava Cruise Ports se déplace à Miami du 11 au 14 mars. La foire internationale Seatrade Cruise Shipping, spécialisée dans ce domaine qui connaît peu la crise, accueille les principaux opérateurs de croisières au monde. L’organisme gouvernemental « Ports de la Generalitat de Catalogne » y est présent aux côtés des directions des ports de Palamós, Roses, Vilanova i la Geltrú et Sant Carles de la Ràpita, ainsi que des Chambres de commerce de Girona, Palamós et Tortosa et des « patronats » de Tourisme Costa Brava Girona, Terres de lEbre i Node Garraf. L’objectif commun de ces acteurs économiques est la promotion générale d’une offre européenne encore méconnue.

Les amateurs de croisières consomment aussi à terre

Les prestations techniques dont disposent les ports sud-catalans, mais aussi les accotés présents à terre, notamment l’offre culturelle et gastronomique de chacun des territoires, font l’objet d’une attention particulière. La marque Costa Brava Cruise Ports, créée en 2012, cristallise tous ces atouts, en démontrant une volonté d’adaptation de la Catalogne du Sud la plus locale, située hors hors Barcelone, à la mondialisation.

Vidéo promotionnelle du port de Palamós.

Partager