Langue

Pour éviter les difficultés dues à son obsolescence, la Poste souhaite transformer ses bâtiments de centre-ville en résidences pour retraités. Cette étrange information, publiée ce mercredi 22 mai par le quotidien Les Echos, vise l’édifice situé en bordure de la rivière de la Basse, Quai de Barcelone, à Perpignan. Certains anciens « hôtels de poste », dotés de surfaces parfois gigantesques et d’implantations de choix, devraient être transformés, pour diversifier les activités de l’entreprise, société anonyme à capitaux publics depuis 2010. Ce projet induit l’installation de résidences senior, maisons de retraite ou EHPAD (Etablissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes). Au total, 14 lieux sont retenus, dans des villes moyennes, dont Brest, Roubaix, Metz, le Mans, Alençon, Annecy et Perpignan.

Le courrier «papier» poursuit son recul

L’intention de la Poste est justifiée par le recul de l’activité de courrier des grandes Postes. La prestation imaginée par la direction générale pourrait être réservé à des seniors actifs, souhaitant disposer de services de proximité et préserver leur autonomie. Précédemment, la Poste a créé des activités de service, comme les visites aux personnes âgées et la mise en relation pour des petits dépannages.

Partager