Langue

La crise économique, avec pour conséquence une baisse du nombre de touristes étrangers, n’augurent pas de chiffres positifs pour le démarrage de la saison estivale sur la Costa Brava, dont certains secteurs doivent faire face à des chutes de 15% de leur activité. Selon un premier bilan présenté ce week-end par les professionnels, la multiplication d’offres tarifaires avantageuses proposée par de nombreux d’hôtels et autres centres d’accueil touristique ne suffit pas à attirer massivement le client sur la Costa Brava, où ce mois de juillet pourrait se soler par une fréquentation de 9% à celle de 2008. Lors de la première quinzième de ce mois, la présence toutistique s’est ainsi réduite de 8 à 11%, dans un contexte où le tourisme d’origine espagnole peine à compenser la diminution du tourisme international, spécialement le week-end. Les hôteliers du secteur envisagent pour mois d’août un regain d’activité lié à la tradition des vacances sur cette période, indépendamment de la crise, avant un mois septembre peu actif, en raison d’un coup d’arrêt à la consommation qui signalerait, après la parenthèse saisonnière, un retour à la réalité économique.

Partager