Langue

L’implantation en Roussillon d’une enseigne Ikea occupe périodiquement l’actualité depuis 2010, en marge d’informations tangibles. Le géant mondial du meuble en kit, un temps intéressé par Perpignan Sud, est surtout interpellé par la bordure de l’autoroute AP-7, à Salt. L’impact publicitaire serait direct sur les automobilistes, comme l’exige la marque jaune et bleue, qui attirerait ainsi la clientèle de l’axe Girona-Narbonne. Pour le territoire l’espagnol, Ikea, qui souhaite s’implanter sur sa zone blanche située entre Montpellier et Badalona/Sabadell, dans la région de Barcelone, où il est présent, met en balance Salt et Tarragona, pour une ouverture en 2015 ou 2016. Mais la deuxième ville, également visée par la FNAC, sera servie la première, dans un éventuel renforcement des chances des Pyrénées-Orientales, car une enseigne Ikea, portée par un investissement de 60 millions d’euros, induit 300 emplois directs et 50 emplois indirects. Cependant, la stratégie sud-catalane est en marche, car la loi d’accompagnement des budgets du gouvernement catalan, présentée le 11 novembre, multipliera les grandes surfaces commerciales. Ce changement est recommandé par l’OCDE, contraire au rigoureux dispositif gouvernemental de défense du petit commerce. Tarragona, qui échappe à la loi actuelle, recevra son Ikea dans les prochaines années, mais Salt attendra.

Une loi ad hoc pour Salt

La modification législative, actuellement en discussion au Parlement de Catalogne, est mise en oeuvre « pour que Ikea puisse s’installer à Salt », selon le prestigieux journal économique espagnol Expansión du 8 novembre. Cette implantation à une heure de Perpignan, à proximité du centre commercial Espai Gironès, qui jouxte l’autoroute, est manifestement préférée à Girona, Figueres, La Jonquera et Fornells de la Selva. Le 21 novembre, la trentaine de membres de l’Association d’Entrepreneurs i Propriétaires du Polygone Industriel de cette commune située au Sud de Girona a pourtant réclamé son inclusion dans la loi, pour entrer dans la bataille. Mais Ikea se voit offrir les terrains nécessaires par la Ville de Salt, qui entend figurer, dans une démarche volontariste, sur une feuille de route jalonnée de multiplications de sites de vente et d’améliorations. Ikea, qui a lancé le 14 octobre à Montpellier son premier service drive au monde, et s’y agrandira en 2014 de 5 200 m2, ajoutés aux 28 000 m2 actuels, a inauguré en 2012 à Sabadell sa plus grande surface d’Espagne et de France cumulées, étendue sur 40.000 m2.

Le Roussillon, dans la « Prospection générale »

La difficulté à identifier un interlocuteur autorisé à s’exprimer sur un sujet discret par nécessité est démontrée par nos démarches. Dawn Broadbridge, directeur de la communication de l’Inter Ikea Centre Group, chargé des stratégies européennes, questionné sur la concurrence entre Perpignan/Rivesaltes et Salt, nous indiquait le 2 novembre depuis Kastrup, au Danemark : « do not have any information regarding your inquiry » (nous ne disposons d’aucune information au sujet de votre requête). Pour sa part, le 4 novembre, la directrice de la communication d’Ikea France, Marie-Antoinette Gallimard, nous précisait depuis Paris qu’une implantation dans les Pyrénées-Orientales, qu’elle confondait avec le Pays Basque, faisait l’objet d’une « prospection générale », sans plus. De son côté, le 5 novembre, le directeur de la communication d’Ikea Ibérica, Arturo García, nous certifiait depuis San Sebastián de los Reyes, dans la région de Madrid, que la stratégie espagnole reste étanche au calendrier français. De la sorte, la future adresse de Salt sera probablement celle des habitants des Pyrénées-Orientales, selon le principe de proximité qui profite à l’aéroport de Girona.

Le Pays Basque Nord obtient une implantation

La direction mondiale d’Ikea a choisi Bayonne pour poser, le 17 octobre 2013, la première pierre de sa prochaine implantation basque. Actuellement, l’enseigne la plus proche de la capitale du jambon est celle de Barakaldo, en Pays Basque Sud, à 1h55, tandis que les adresses françaises de Bordeaux et Roques-sur-Garonne sont respectivement situées à 2h15 et 2h50. Le site de Bayonne devrait profiter, dans une proportion inconnue, aux 445.000 habitants de l’agglomération de la ville de Saint-Sébastien, à 55 minutes en territoire espagnol, dans un espace sans complexes transfrontaliers. L’avantage de prix parfois inférieurs chez Ikea France, comparé à Ikea Espagne, s’ajoute à cette forte possibilité.

Vendre du Ikea ou stocker et produire pour Ikea

Le Roussillon diverge de la Catalogne du Sud dans son rapport au géant Ikea, en réduisant son intérêt aux bénéfices sur l’emploi lié à la vente. Cette optique passive est étrangère à Fluvitex, industriel textile de Sant Joan les Fonts, à seulement 20 km du même Roussillon, délégué en février 2013 par Ikea à la gestion intégrale d’un nouveau site de production construit à Valls, à 10 mn de Tarragona. Cette usine est voisine d’un site logistique de stockage Ikea, ouvert en 2003 pour servir l’Europe du Sud, selon une politique qui aurait pu sourire à Rivesaltes. En effet, ce secteur du Nord de Perpignan, sollicité en 1999 par la direction suédoise, s’est montré dépassé par une logique économique mondialisée, divergente de l’économie française administrée.

Partager