Langue

Le « Black friday » est initialement aux Etats-Unis le vendredi qui suit la fête de Thanksgiving : un « vendredi noir » lors duquel les acheteurs se ruent dans les commerces pour effectuer les achats de Noël. Depuis deux ans, le phénomène a débarqué en Europe, d’abord par effet d’opportunisme sur Internet, puis de plus en plus dans les commerces physiques, où les marques profitent de l’aubaine. Les grandes enseignes comptent en effet fidéliser une clientèle sur plusieurs jours, fin novembre, grâce à de nombreuses remises, pour créer une fièvre acheteuse, équivalente à celle de l’Amérique du Nord. Fruit de la globalisation culturelle et du consumérisme, le « Black Friday » s’installe dans les esprits après l’autre fête nord-américaine, Halloween.

Partager

Icona de pantalla completa