Langue

Un nouvel avatar de la dépression économique affecte la Catalogne Sud : Nissan a annoncé hier un licenciement de masse affectant 1680 employés, soit 37,3% des effectifs de ses usines de la Zone Franche et du quartier de Montcada de Barcelone, où sont fabriqués les modèles Opel Vivaro, 4×4 Pathfinder, Nissan Primastar et Renault Traffic. En effet, ces véhicules s’avèrent négligés en raison de la crise, la recherche de modèles compacts peu gourmands en carburant étant privilégiée par les consommateurs. La firme automobile japonaise prévoit ainsi d’améliorer sa compétitivité en Catalogne tout en réduisant son volume, de 130.000 véhicules en 2008, à 110.000 en 2009, et en misant sur la production de véhicules légers en 2010 sans laquelle elle pourrait se trouver menacée, le groupe Renaut-Nissan envisageant le montage d’une usine au Maroc dès 2012. Face à ce plan social qui a reçu l’opposition unanime des syndicats, la ministre-Conseillère du Travail du gouvernement catalan Mar Serna affirme vouloir superviser « avec rigueur » les procédures de licenciement.

Partager