Langue

La situation de l’emploi s’est encore dégradée au deuxième trimestre 2012 dans les Pyrénées-Orientales, selon les données communiquées par Pôle Emploi, alignées sur les critères du Bureau International du Travail (BIT). Le territoire comptait 14,5 % de demandeurs d’emploi au 30 juin, après un premier trimestre 2012 à 13,6 % consécutif à un quatrième trimestre 2011 à 13,6 %. En données cumulées depuis le déclenchement de la crise économique générale, en 2008, le Pays Catalan présente une hausse de 55,2 % du nombre de ses demandeurs d’emploi parmi les actifs. En confirmation de la tendance apparue depuis la crise actuelle, le profil des sans-emploi est davantage représenté par les hommes que par les femmes, à hauteur de 54 % pour les premiers et 46 % pour les secondes. En outre, la hausse des courbes reste inquiétante pour les seniors, plus concernés que les tranches d’âge plus jeunes.

Le chômage, bloqué au-dessus de 10 % depuis 1983

Ce taux nord-catalan, plus fort que la moyenne française de 10,2 % et la moyenne historiquement haute de la zone euro, à 11,2 %, avoisine le volume irlandais, à 14,8 %, et portugais, à 15,4 %. Sans valeur d’exception, il est à rapprocher des 14,6 % du 4e trimestre 1999, dans un territoire où le dernier seuil inférieur à 10 % remonte à 1983, avec 9,5 %. Dans le prolongement des Trente Glorieuses, le contexte de cette période paraissait alors préoccupant, avant de devenir habituel. Depuis, un pic à 15,3 % s’est produit lors de quatre périodes, entre 1997 et 1999.