Langue

Comme confirmé mardi par la Chambre de Commerce de Perpignan et des Pyrénées-Orientales, dès la fin octobre, le transporteur aérien low coast Ryanair fermera ses liaisons entre l’aéroport de Perpignan et l’Angleterre, pour les rouvrir en avril 2010. Les destinations vers Bristol, Londres-Stansted et Birmingham ne seront plus à la portée du Roussillon, en raison d’une augmentation de la taxe touristique par passager prévue par le gouvernement britannique. Qu’à cela ne tienne, le transport terrestre Frogbus, qui opère par autocars entre Perpignan et l’aéroport de Girona, a immédiatement divisé ses prix par deux, ce mercredi, en proposant jusqu’au 20 septembre un tarif de 7 euros pour rejoindre Perpignan au départ de l’aéroport Girona-Costa Brava. Dans un communiqué, la petite entreprise se pose en ange gardien de l’économie nord-catalane, face à un déficit de « 30.000 voyageurs » de novembre à mars et « des centaines de milliers d’euros (…) perdus pour l’aéroport et les commerces départementaux ». Pendant ce temps, l’aéroport de Girona officialisait mardi l’ouverture d’un douzième vol vers une destination italienne, la vile de Brindisi, dans l’Est adriatique, à raison de deux vols hebdomadaires à partir de février 2009. Par cette nouvelle liaison, l’aéroport gironais, concurrent direct de Perpignan, disposera de 64 destinations fournies par Ryanair.

Partager