Langue

L’autocariste Frogbus, dont la notoriété est croissante en Pays Catalan, a amorcé une montée en puissance lundi, avec un départ dès 4h du matin de Perpignan pour avoir accès aux premiers vols au départ de l’Aéroport de Girona. Dès le 1er mars, la société qui arbore une grenouille rouge sur son logo se spécialisera dans le désenclavement des territoires restés en marge des grandes infrastructures, en étendant son offre jusqu’en Andorre. Elle viendra alors concurrencer des services de bus existants, mais parfois confidentiels, au départ d’Andorre et à destination des aéroports de Girona, mais aussi Toulouse et Barcelone. La stratégie de cet opérateur de plus en plus décisif comportera dès le 1er avril une augmentation des fréquences, avec un passage de 5 à 7 rotations quotidiennes entre « El Centre del Món » de Perpignan et le tarmac de Vilobí d’Onyar. Ces deux nouveaux départs, plus tardifs, permettront de prendre les derniers avions, confirmant ainsi un efficace calcul, basé sur le calquage des horaires des vols. Enfin, à partir du 1er mai, tous les bus des lignes Perpignan-Girona et Girona-Perpignan desserviront également Girona centre. Les multiples retards de la ligne TGV entre les deux villes pourraient offrir un nouveau filon à la compagnie résolument opportuniste.

Implanté depuis 2007 sur la ligne Perpignan-Aéroport de Girona, qu’il a littéralement inventée, Frogbus.com ne compte pas en rester là, et prévoit d’étendre son réseau à travers l’Europe. La prochaine étape de ce vaste déploiement sera certainement un développement de son activité sur l’ensemble de la chaîne pyrénéenne. Au delà des nouveautés de ce printemps 2011, la compagnie low costa a communiqué ce mardi ses prochaines destinations, dont la liste n’est pas négligeable. Les prochaines villes desservies sont Barcelone, Biarritz, Carcassonne, Narbonne, Pau, Tarbes, Toulouse, Saint-Gaudens et Saint-Sébastien.

Partager