Langue

La transformation du lait fait son chemin en Cerdagne, sur les hauteurs du Pays Catalan. La société coopérative laitière Cimelait débutera cette année une activité de fabrication de yaourts, selon une information du magazine La Tribune. Dans ce but, cette entreprise collective investit 750.000 euros dans l’aménagement d’un site de production attenant à ses installations, dans la commune d’Err. Cimelait produira une gamme de produits laitiers pour bénéficier d’une plus-value à sa production. Celle-ci représente 2 millions de litres par an, dont 15% seront destinés à la nouvelle branche, qui inclura des fromages blancs et petits fromages frais.

Des produits transformés ailleurs

Dans la logique des circuits courts de la transformation, le lait de Cimelait est massivement consommé dans toute la Catalogne du Sud, après être transmis à la coopérative El Cadí, membre de la puissante société Llet Nostra. La production des environs de Font-Romeu et des Angles est transformée en briques traditionnelles et desserts industriels, dont des yaourts aux fruits. Ces déclinaisons sont cependant inconnues dans les Pyrénées-Orientales, leur propre territoire de production. Auparavant, jusque dans les années 1980, l’industrialisation de produits du pays a connu ses puissantes activités de transformation fruitière en Roussillon. Depuis, la plus-value s’effectue à l’extérieur, à l’instar des crèmes de douche Dop et du lait corporel Terre de Cocagne, aux abricots du Roussillon. Ces fruits servent aussi l’image de la gamme Monoprix Gourmet.

Partager

Icona de pantalla completa