Langue
La Clau
La Catalogne ramènera son déficit au niveau exigé par l’Union Européenne
Langue

L’austérité radicale imposée par le gouvernement de Catalogne pour faire face à la dureté de la crise économique portera ses fruits, selon une annonce effectuée ce dimanche à Barcelone. Par la voix de sa vice-présidente, Joana Ortega, la Generalitat de Catalunya a en effet assuré qu’elle respecterait l’objectif de réduction du déficit dès la fin de l’année prochaine. Selon la numéro 2 du territoire, l’administration sud-catalane « est en situation de suivre les recommandations reçues », et s’adaptera avec certitude aux critères exigés par l’Union Européenne. La politique avouée de « rigueur et d’austérité » de l’exécutif mené par le président Artur Mas, du centre-droit Convergence et Union, devrait ainsi permettre un début de rééquilibrage des budgets, et de réduction de la dette, dans le courant de l’année à venir. Mme Ortega répondait concrètement à une affirmation effectuée samedi par la ministre espagnole de l’Économie, Elena Salgado, selon laquelle La catalogne du Sud « doit fournir davantage d’efforts ».

D’après la Banque d’Espagne, la dette sud-catalane, qui a atteint 4,2% du PIB en 2010, et 38,5 milliards d’euros au deuxième trimestre 2011, représente 28,9% de la dette globale accumulée par les 17 territoires autonomes espagnols. En réalité, le retard territorial a débuté en 1995, tout en battant régulièrement des records historiques. La région de València, avec 20,5 milliards, figure en deuxième position, puis suivent la communauté autonome de Madrid, à 14,8 milliards, et l’Andalousie, à 13,5 milliards.

Partager