Langue

Selon un accord passé le 17 Novembre, le gouvernement de Catalogne assume depuis ce 1er Janvier 2011 la gestion des trains régionaux. Conformément à l’article 160 du nouveau statut d’autonomie de la Catalogne, la Generalitat de Catalunya décidé désormais des horaires, des fréquences des convois et des tarifs, tout en assurant le contrôle de la qualité de service offerte aux utilisateurs. Dès à présent donc, tous les trains de la société publique espagnole RENFE qui entrent ou circulent en Catalogne du Sud sont placés sous la responsabilité de la Catalogne du Sud, mais la compagnie publique en reste l’opérateur. Selon les prévisions gouvernementale, cette année, les trains régionaux seront emprunté par 11 millions de passagers, pour 763 voyages par semaine. Ce service, qui repose sur 256 employés, s’accompagne de plusieurs changements. En effet, le service de chemin de fer du gouvernement de Catalogne a déjà rebaptisé six lignes de trains régionaux, comme la R-11, de Barcelone à Portbou à Barcelone, par Girona, la R-12, de L’Hospitalet de Llobregat à Lleida, par Manresa, ainsi que la R-13, de Barcelone à Lleida, par la ville de Valls. Ce dispositif est complété par la ligne R-14, de Barcelone à Lleida par Tarragone et Reus, ainsi que la R-15, de Barcelone à Riba-roja d’Ebre, par Tarragone et Reus, et enfin la R-16, de Barcelone à Tortosa / Ulldecona. Ce transfert de compétences est cependant partiel, car l’État espagnol conserve la responsabilité de la maintenance du réseau ferroviaire, et la licence restera confiée à la RENFE. Mais cette évolution peut comporter une incidence sur la ligne ferroviaire Perpignan-Girona. Suite de l’ouverture de la Ligne à Grande Vitesse qui emprunte le tunnel du Perthus, des solutions alternatives sont progressivement discutées pour sauver cette ligne, par une éventuelle formule de trains de proximité entre les deux villes. En ce sens, le transfert de la R-11 à la Catalogne peut accélérer la mise en place de solutions pratiques.

Partager