Langue

La date incertaine de la sortie de la crise interpelle le fonctionnaire européen Amadeu Altafaj, barcelonais et porte-parole du vice-président de l’Union européenne et commissaire européen aux Affaires économiques et monétaires, Olli Rehn. M. Altafaj, interrogé le 13 décembre par la radio sud-catalane Rac 1, jugeait que « la Catalogne dépassera l’Espagne dans sa sortie de crise » car elle « dispose d’éléments » qui rendront cette possibilité « plus visible que dans d’autres communautés autonomes » espagnoles. Selon cet analyste influent, les « déséquilibres économiques », aggravés dans ces régions, « nécessitent des transformations plus profondes » alors que le « tissu économique » et le « potentiel humain » sud-catalans peuvent susciter plus rapidement une nouvelle ère de prospérité « si de bonnes décisions sont prises à Barcelone, Madrid et Bruxelles ». M. Altafaj s’est également exprimé sur l’éventualité d’une émancipation catalane, en considérant que la « viabilité économique d’une Catalogne indépendante n’est pas une question très discutable ». Prudent, le fonctionnaire européen a pondéré « cela ne signifie pas qu’il n’y a pas de graves problèmes au sein de l’économie catalane ».

Premiers signes de regain économique fin 2013 ?

Les derniers chiffres du chômage en Catalogne du Sud, publiés le 4 décembre, indiquent une augmentation de 0,9 % entre octobre et novembre 2012. Le nombre de demandeurs d’emploi y atteint 652.091 personnes sur 7,5 millions d’habitants, soit 23 % de la population active, contre 25 % pour l’ensemble de l’Espagne. Par ailleurs, la dette publique catalane, la plus élevée d’Espagne, en correspondance au statut de premier PIB détenu par ce territoire, représentait 45,754 milliards d’euros au troisième trimestre. Pour M. Altafaj, la récession économique espagnole se poursuivra en 2013, mais les « résultats des décisions prises jusqu’à présent » seront visibles en fin d’année. Pour la Catalogne, parmi les indices d’une reprise figure une progression historique des exportations, dont les volumes dépassent désormais le marché entretenu avec le reste du territoire espagnol.

Partager

Icona de pantalla completa